0698507305

Facebook et TPE

25 Juil 2016

Ecrit par DigitAuxil

Quelle est l’utilité d’une page Facebook ? La question mérite d’être posée notamment par les entreprises. Je rencontre beaucoup de TPE qui se la posent. Elles en savent pas trop ce qu’elles peuvent tirer de ce premier réseau social au monde (rien qu’en France il compte plus de 30 millions d’utilisateurs). Je vous soumets mon analyse en toute impartialité. Elle est basée sur mon expérience de terrain.

Facebook : qu’en connaît-on aujourd’hui dans les TPE ?

Pas grand-chose ou alors ce que l’on perçoit via les usages qu’en font les amis et la famille au sens large. Cette perception n’est qu’une partie de l’iceberg Facebook. C’est déjà une première étape me direz-vous. Et vous avez raison car connaître les usages de Mr Tout Le Monde est important pour juger des réactions d’un public face à une communication d’entreprise : accepte-t-on les messages commerciaux ? Comment les traite-t-on ? Comment réagit-on ? Retenez que l’utilisation professionnelle de Facebook est différente de son utilisation personnelle. De l’autre côté du miroir il y a l’usage qu’en font réellement les entreprises. Que demanderiez-vous à Facebook si vous veniez à vous lancer dans les réseaux sociaux ? Pour l’imaginer regardons ce qu’en font les entreprises, notamment les plus grandes et les plus en pointe. En voici quelques usages actuels :
  • faire venir en magasin des clients ou prospects
  • annoncer de nouveaux produits en vente en magasin ou sur son site e-commerce
  • avoir un dialogue constant avec une communauté pour favoriser la fidélité et l’engagement des internautes
  • faire de la veille sur la concurrence et parfois s’en inspirer
  • faire parler d’elles pour occuper le terrain face à la concurrence
  • booster le référencement de son site internet en générant du trafic
Facebook est un média comme la presse écrite mais c’est un media qui a pris le dessus sur les anciennes formules et qui permet d’atteindre un public conséquent pour un prix défiant toute concurrence. Pour exemple je veux citer ce petit entrepreneur qui vend des jeux en bois qui, en une semaine de publicité diffusée sur Facebook, a atteint plus de 6000 personnes … pour 30 € !

ATTENTION Il ne suffit pas de déposer 30 € sur la table pour réaliser 100 000 € de chiffre d’affaires.

La réalité est un peu plus complexe. Voici quelques conseils de base qui seront détaillés dans de futurs billets.
  • tout d’abord être présent en tant que professionnel dans Facebook suppose de créer une PAGE et non un profil … et surtout de bien la paramétrer, ce que peu de TPE font.
  • la communication dans Facebook n’est une partie de la communication globale que vous devez mettre en place. Je connais très peu de TPE qui commencent par penser global puis qui descendent au niveau du type de media (en ligne ou hors-ligne) puis qui descendent encore pour faire un choix calculé du réseau social à utiliser. Bien souvent on est sur Facebook car on a entendu dire que …
  • la présence dans ce réseau social demande de l’organisation : quoi & pourquoi communiquer, comment communiquer (publication, événement, création d’un groupe (ouvert ou fermé), photos/vidéos …), quand communiquer ?  Je constate trop souvent des petits commerçants/artisans qui lancent une publication one-shot et qui attendent. Ce n’est pas une stratégie ! Pour moi c’est juste un test qui ne sert à rien.
  • prendre du temps pour faire vivre sa présence dans Facebook. Entretenir une communauté demande de la disponibilité. Que penseriez-vous d’un ami que vous appelez et qui ne réponds jamais ou trop souvent « après la guerre » ? Si vous en avez c’est bien  sinon il vaut mieux trouver un professionnel qui prendra le temps et qui vous apportera son expertise.
  • apprendre à communiquer avec sa communauté pour la faire vivre : ce n’est pas inné. Ça s’apprend. Il faut être en phase avec les personnes qui vous suivent. Bien souvent il faut donner avant de recevoir, c’est très important sur un réseau social. Facebook n’est pas et ne sera jamais un lieu où on publie un catalogue de produits ou services sans créer une certaine complicité, empathie, émotion avec son audience.
  • suivre ses statistiques : tout comme Google, Facebook a développé des outils qui permettent de mieux cibler et connaître votre audience. Analyser les réactions permet d’amplifier une publication qui fonctionne bien ou au contraire de corriger le tir. Ces statistiques vous permettent aussi de juger de la rentabilité de votre investissement. C’est très important , non ?

La présence sur Facebook est une affaire sérieuse qui demande organisation, stratégie et des moyens humains & financiers

Et vous, vous êtes-vous lancé dans l’aventure d’une présence dans Facebook ? Que publiez-vous et comment ? Avez-vous de bons retours ? Partagez votre expérience (elle servira à d’autres) en commentant cet article.

Catégories

Auteurs

Vous souhaitez être informé sur la parution de nos nouveaux billets ?