0698507305

Un outil mal connu : la fiche Google My Business

par | 2 novembre 2017 | site vitrine | 0 commentaires

Le client de Google ?  C’est l’internaute ! Vous l’aviez oublié ? Lorsque l’internaute cherche une pâtisserie en tapant son nom (ex. « patisserie Tartes Très Bonnes« , ou qu’il cherche un plombier à proximité en tapant « Plombier à Metz » alors dans le moteur de recherche de Google apparaît une fiche, généralement sur la droite. Il s’agit de la fiche Google My Business.

D’autre part, on voit souvent des résultats géo-localisés avec Google Maps (Google My Business est lié à Google Maps) en haut des résultats de recherche lorsque vous recherchez une entreprise locale. Et pourtant nous passons presque tout notre temps à nous soucier de notre page d’accueil de site plutôt que de notre présence dans Google Maps. Si vous voulez maximiser votre visibilité en ligne, il faut également optimiser votre profil Google My Business.

1. Quelles informations trouve-t-on dans cette fiche ?

Des informations classiques comme :

  • la raison sociale : votre nom commercial doit correspondre au nom diffusé dans le monde réel, sans mots supplémentaires. Evitez, par exemple, les slogans, les services que vous offrez … Contrairement aux titres des pages de votre site Web, vous ne pouvez pas ajouter de mots clés pour augmenter votre visibilité. Si Google le remarque, et il finira par le remarquer, il corrigera automatiquement votre nom.
  • l’adresse
  • les horaires d’ouverture
  • le n° de téléphone
  • les photos de votre commerce
  • l’itinéraire pour venir chez vous

mais également les avis de vos clients donnés sur la fiche elle-même, ou dans Facebook, le Petit Futé …

Petit conseil sur ces avis : ils sont le nouveau bouche à oreille. Ils permettent d’asseoir votre réputation, c’est pourquoi je vous recommande d’y répondre, ne serait-ce qu’en remerciant l’internaute. Vous lui montrerez ainsi que vous vous intéressez à son opinion. Ce n’est pas fini ! La fiche vous indiquera également :

  • les horaires d’affluence par journée : je me suis toujours posé la question de savoir comment Google obtient ces données. Voici la réponse officielle : « pour déterminer les périodes d’affluence et la durée des visites, Google compile les données des utilisateurs (cumulées et rendues anonymes) qui ont activé l’historique des positions Google. Les périodes d’affluence et la durée des visites sont indiquées pour votre établissement si celui-ci reçoit suffisamment de visites de la part de ces utilisateurs. Vous ne pouvez pas ajouter manuellement ces informations à votre établissement. Vous ne pourrez peut-être pas non plus les voir si Google ne dispose pas de données suffisantes.« 
  • vous pouvez également publier des offres (voir plus loin) afin d’attirer des prospects.

2. Comment créer sa fiche Google My Business ?

Vous pouvez le faire à partir de votre compte Gmail, si vous en possédez un. Si ce n’est pas déjà fait, créez le. Vous pouvez également aller sur ce lien et suivre la procédure proposée par Google en cliquant sur le bouton vert Commencer (en haut à droite).

Quel que soit le mode de création, vous devrez valider votre fiche grâce à un code que vous recevrez par courrier à l’adresse déclarée, sous 14j. C’est une procédure incontournable. Google s’assure ainsi que votre établissement existe bien. Si vous travaillez chez vous, ce sera votre adresse personnelle. Elle sera visible dans Google Maps.

3. Comment mettre à jour votre fiche ?

Une fois la fiche créée, lorsque vous serez sur votre page, vous trouverez les lieux que vous gérez. En effet, vous pouvez avoir plusieurs lieux physiques pour vendre vos produits ou services. Si c’est la cas, Google vous affichera la liste des établissements déclarés. A partir d’un seul compte, vous pouvez gérer plusieurs lieux. Pour modifier les informations d’un lieu, choisissez dans la liste le lieu que vous devez mettre à jour. Si vous cliquez sur son nom vous obtiendrez une page qui résume votre fiche sur laquelle vous pourrez modifier les informations de base mais aussi fermer et supprimer cette fiche.

Précisons que la liste des lieux est disponible pour plusieurs personnes qui ont des privilèges d’accès différents. Les deux niveaux qui existent sont : propriétaire et gestionnaire de compte. Le propriétaire est le niveau le plus élevé. Il peut à la fois gérer les lieux et donner les droits accès aux gestionnaires.

4. Le tableau de bord

Dans la liste des lieux gérés par votre compte, en bout de ligne (pour chaque établissement) vous trouverez trois petits points. En cliquant dessus vous verrez apparaître un menu dans lequel il y aura le sous-menu Tableau de bord. Il vous affichera un certain nombre d’informations et de possibilités. Vous y trouverez notamment, en partie centrale, les posts que vous avez déposés, les statistiques de recherche de votre société mais aussi, si vous avez un compte Google Analytics, les statistiques du site web lié à votre fiche et les avis de vos clients. Sur la gauche, vous disposez de menus supplémentaires tels que les Photos pour publier des visuels sur votre fiche et le site web (mini-site que vous pouvez utiliser … si vous n’avez rien d’autre. Bof !).

5. La création d’un post

Le post vous permet de mettre en avant une offre, un événement. C’est un vecteur publicitaire à ne pas négliger.
Pour créer un post allez dans le tableau de bord – menu Post à gauche ou cliquez sur le bouton Créer un post au centre de la fenêtre.

Ce post permet d’intégrer du texte, une photo et un bouton d’action. Ce dernier peut viser plusieurs actions. Il permet  :

  • d’en savoir plus sur l’offre (lien vers votre landing page dans votre site),
  • de réserver (si événement, lien vers la  page de réservation sur votre site),
  • de s’inscrire à une newsletter (lien vers la  page d’inscription dans votre site),
  • d’acheter (lien vers la landing page du produit sur votre site),
  • de profiter d’une offre (lien vers une landing page de votre site).

Comme on peut le constater, il y existe différents  moyens d’attirer le visiteur sur votre site, ce qui est globalement bon pour le référencement naturel.

Une fois publié, le post est présenté aux utilisateurs quelques instants plus tard, dans la recherche Google et sur Maps.

En quoi publier un post est utile ? Vous pouvez publier des informations sur vos événements, produits et services directement dans la recherche Google et sur Maps. Par le biais des posts, vous pouvez afficher une information ciblée aux utilisateurs au moment opportun, lorsqu’ils trouvent votre fiche d’établissement sur Google. Bien entendu, cette publication fait partie de votre communication globale (site, page Facebook …).

Conclusion

Comme vous avez pu le lire dans cet article, cette fiche est un formidable outil pour diffuser de l’information à vos prospects, de les amener sur votre site ou dans votre commerce. Il est également un vecteur pour communiquer en direct avec eux. Il ne faut donc pas le négliger et le mettre à jour régulièrement.