0698507305

Différences entre site internet et page Facebook

par | 17 septembre 2018 | réseaux sociaux, site internet |

Parlons déjà des différences visibles

La page Facebook diffuse des messages généralement courts (bien que j’en ai vu des longs, était-ce vraiment judicieux ?) tandis que le site permet de concevoir des pages sur des sujets plutôt longs.

La publication Facebook comprend, comme vu plus haut, un message très court accompagné d’une ou plusieurs images généralement limitées en taille et, de plus en plus, d’une vidéo mais vous ne pouvez pas mixer les deux dans un même message. La page du site internet peut distribuer en même temps des images et de la vidéo dans le format que vous voulez (à vous d’optimiser leur chargement).

Le contenu des publications Facebook est généralement court et les internautes ne liront jamais des articles présentant votre métier et vos capacités sur la page Facebook, notamment parce que leur utilisation se fait sur smartphone. Cet outil est peu adapté à la lecture longue.

Les publications peuvent être commentées sur votre page. Pour les articles de votre site vous choisissez si vous souhaitez accorder des droits de commentaires ou pas.

Sur leur profil Facebook, vos fans peuvent voir d’autres publications que la vôtre et recevoir des notifications pendant qu’ils lisent votre message. De même, ils sont distraits par des publicités qui apparaissent sur la droite de l’écran.

Sur votre site, ils ne sont pas distraits par l’arrivée de messages (sauf ceux de Windows et du navigateur 😉 ).

Les autres caractéristiques qui font la différence

a) Le contrat
Ce que vous diffusez sur Facebook ne vous appartient plus une fois placé dans un post. Facebook décide seul de la diffusion de ce message.

Un petit extrait des CGU de Facebook … pour vous mettre l’eau à la bouche :

« En particulier, lorsque vous partagez, publiez ou téléchargez du contenu couvert par des droits de propriété intellectuelle (comme des photos ou des vidéos) sur ou en rapport avec nos Produits, vous nous accordez une licence non exclusive, transférable, sous-licenciable, gratuite et mondiale pour héberger, utiliser, distribuer, modifier, exécuter, copier, réaliser publiquement ou afficher publiquement, traduire et créer des œuvres dérivées de votre contenu (conformément à vos paramètres de confidentialité et d’application). Cela signifie, par exemple, que si vous partagez une photo sur Facebook, vous nous autorisez à l’enregistrer, à la copier et à la partager avec d’autres personnes (une nouvelle fois, conformément à vos paramètres) telles que des fournisseurs de service qui prennent en charge notre service ou les autres Produits Facebook que vous utilisez.« 

Contrairement à votre site internet qui peut vous appartenir de A à Z (hébergement, politique de diffusion, …)

b) L’outil de création de votre support média
Facebook décide de ce qui est bien pour vous et modifie son interface de gestion de page comme il le veut, sans vous rendre de comptes.

Pour le site internet, vous choisissez l’outil de création, appelé CMS et vous le faites évoluer comme bon vous semble. Vous pouvez choisir un outil gratuit comme payant, y ajouter les éléments qui vous intéressent et les retirer lorsque vous n’en avez plus besoin ou que vous pensez qu’ils sont obsolètes.

c) L’utilisation
Sur la page Facebook l’information est généralement organisée par ordre chronologique tandis que sur le site internet on peut utiliser, bien entendu, une date mais également des catégories et étiquettes pour classer des articles. Ces catégories sont remplacées par les hashtags sous Facebook.

Les utilisateurs de réseaux sociaux les utilisent pour des nouvelles « fraîches » et courtes et ainsi s’informer rapidement sans entrer dans le détail. Le réseau social, comme son nom l’indique, est un outil de relations sociales avant tout et pas de lecture apportant des connaissances approfondies.

Presque tout le monde est sur internet via un PC ou un smartphone et peut trouver un site, mais tout le monde ne possède pas de profil chez le n°1 mondial des réseaux sociaux pour suivre une page d’entreprise.

d) Le coût
Même si la création du page Facebook est gratuite, il n’en reste pas moins vrai qui si voulez capter des fans, vous devrez débourser quelque argent.

Même réflexion pour le site : vous pouvez avoir des solutions 0 € mais il est souvent plus performant d’opter pour une solution payante en vous faisant accompagner.

e) Le marketing
Pour faire connaître une page Facebook et surtout un produit on fait de la publicité payante sur le réseau social. Elle est généralement moins coûteuse que les publicités payantes sur les moteurs de recherche  comme Google search. Ces derniers permettent de booster les sites internet.

Le ciblage de Facebook est très granulaire et porte sur des éléments privés (âge, sexe, lieu d’habitation …) tandis que celui des moteurs de recherche est plus axé sur votre contenu qui doit correspondre à la recherche via des mots-clés qui constituent la demande précise de l’internaute.

Pour information, depuis plus de 6 ans on constate que le reach organique des publications des pages Facebook (la visibilité de vos messages chez vos fans sans faire de publicité) diminue parce que le réseau social veut mettre en avant les relations inter-personnes. De facto, le site internet redevient indispensable pour aller chercher des prospects en plus grand nombre.

f) Le rythme de publication
La page Facebook, parce qu’elle est basée sur les relations sociales, demande un rythme de diffusion de l’information bien plus rapide que le site internet. Attention ! Je n’ai pas dit que le site ne doit pas bouger, bien au contraire, mais ce ne sera pas au même rythme que la page Facebook.

g) La pérennité
Aujourd’hui savez-vous estimer la durée de vie de Facebook ? Suite à l’affaire Cambridge Analytica, Facebook a perdu des millions d’utilisateurs. Votre site internet n’est pas soumis à cet aléa de l’empathie qu’on peut éprouver ou non pour son réseau social préféré.

h) La technique de référencement
Tous les spécialistes s’accordent pour dire qu’il est plus facile de référencer un site qu’une page Facebook. Il faut travailler son référencement sur Facebook afin que votre page apparaisse dans les moteurs de recherche.

Ce qu’il faut retenir

Considérez la page Facebook comme les vendeurs de journaux des temps passés qui hélaient le passant pour lui vendre la dernière parution du journal papier. De la même façon, la page Facebook est là pour faire la promotion de votre site, en utilisant les arguments qui frappent (tant dans le contenu que dans la forme).

Sur votre site internet, on retrouvera un fonds plus dense et plus argumenté qui valorisera votre marque et vos compétences.

Ce que je n’ai pas dit

Il me semble qu’il ne faut pas choisir entre l’un et l’autre de ces média mais plutôt bien penser sa stratégie qui captera et qui vendra grâce à ces deux outils.